Il s’est passé quelque chose de terrible il y a quelques mois… J’avais entamé la réécriture d’Ylis. A ce moment-là, j’avais bien défini mon univers, j’y voyais plus clair, même si certaines zones restaient floues, je me disais qu’elles s’éclairciraient avec l’écriture.

Donc, j’avais bien défini la société des Djinns et j’avais un univers assez bien construit, j’avais en tête les différents scènes importantes qui m’aideraient à construire mes chapitres, alors je me suis dis, let’s go, c’est parti mon kiki ! J’ai réécris le chapitre 1.

C’était pas trop mal, je le trouvais même beaucoup mieux et ensuite je suis passé au chapitre 2, et là, catastrophe. Plus j’écrivais, plus je m’ennuyais et ça, c’est très mauvais signe. Quelque chose manquait, je sentais que je n’allais pas dans la bonne direction. Je m’imposais des choses au lieu de les sentir, et la vérité c’est qu’en écriture il faut beaucoup d’instinct et énormément de lâcher prise.

J’ai arrêté d’écrire, pendant très longtemps, j’étais dans une impasse. L’histoire d’Ylis était toujours aussi passionnante, mais je bloquais sur l’écriture parce que je n’avais pas résolu un problème majeur : qui était vraiment Ylis ?

Les caractéristiques physiques du personnage

Il faut savoir que j’ai eu plusieurs problèmes avec mon personnage principal. Premièrement, j’ai voulu en faire une version un peu bad boy, parce que ben j’sais pas, j’ai été influencé par les romances d’ado j’imagine. Si je remets aussi les choses dans leur contexte, j’ai commencé Ylis en me lançant un défi, je devais aller le plus vite possible et disons que je n’avais travaillé le personnage d’Ylis qu’en surface.

Après ça, mon plus gros problème a été son apparence. The Witcher est sorti. Bien évidemment il fallait qu’il est les yeux jaunes et les cheveux argentés. Du coup, je me dis “zut”, et je change l’apparence d’Ylis, qui lui ressemblait trop.

Je me dis. Bon les djinnins produisent du feu bleu, donc on a qu’à dire qu’ils ont tous les cheveux et les yeux plus au moins bleu : d’un bleu argenté à un bleu très foncé et voilà. Problème que je ne veux pas accepter à ce moment là, c’est que les yeux jaunes d’Ylis sont très importants dans mon histoire, en tout cas, c’est la première image que je m’étais fait d’Ylis il y a plusieurs années de ça.

Petit à petit, je me suis servie des excuses pour trahir mon personnage. Du coup, quand je pensais à Ylis, souvent je me trompais, je n’arrivais plus à l’imaginer. Je le voyais dans son ancienne apparence, puis je me disais, ah non, c’est plus lui, il ne ressemble plus à ça.

C’était devenu très compliqué de se connecter à lui. D’ailleurs je ne l’imaginais plus lui, je me connectais à mon histoire avec d’autres personnages.

L’origine d’Ylis

Puis ces derniers temps, nouveau souffle. Je suis là à me demander pourquoi je procrastines, comment c’est possible de procrastiner l’écriture d’un roman qui est si important à mes yeux ? J’ai souvent cru que c’était du à mon perfectionnisme mais en réalité, j’ai réalisé que c’était bien plus profond que ça.

En fait, une partie de moi n’y croyait pas. Une partie de moi ne se sentait pas capable d’écrire l’histoire d’Ylis, un univers complexe avec des centaines de personnages. Une partie de moi ne croyait pas en moi. Ça commence par là, je pense.

C’est bien plus que de la confiance en soi, parce que si on a peu confiance en soi mais que l’on croit sincèrement que l’on est capable de raconter une belle histoire, alors tout est possible.

Il faut croire, y croire avec sincérité et humilité tout de même, croire que l’on est capable d’écrire une grande histoire. Seulement y croire. Pas seulement en son histoire mais en notre capacité à la raconter.

A partir de là, je prends un papier et je me dis  “allez reprend depuis le début”, ce n’était pas la première fois mais bon allez, note les scènes les plus importantes et essaie de retracer le fil de l’histoire que tu as déjà écrite et ne garde que les bons éléments.

Là dessus, évidemment, je pense à la première scène et pour moi c’est bien entendu celle d’Ylis qui fait son travail d’arracheur d’âmes et d’un coup je me mets à repenser à lui, tel que je l’avais imaginé la première fois : ces cheveux argentés, ses yeux jaunes. Et je me rappelle comment j’avais défini physiquement les hybrides, ces djinns nés de l’union djinnin-jinnan. Des cheveux argentés, des yeux jaunes ou verts comme Vankir, le meilleur ami d’Ylis et là tout s’éclaire, boum, hallelujah !

Tout se remet en contexte, et si Ylis était lui aussi un hybride ? Ca apporte tellement plus de sens, j’avais du mal à expliquer son détachement par rapport à sa lignée et son désintérêt pour la société djinnine. Or, si il est un hybride, étant donné le poids que cela représente dans la société djinnine, ce serait tellement plus intéressant et ça prendrait tout son sens.

Je comprenais mieux son lien puissant avec Vankir, j’arrivais à mieux justifier ses actions. Toute l’histoire s’est déroulée sous mes yeux : du début à la fin. C’était il y a quelques jours.

Le mieux c’est que ça ne change pas tant l’histoire que ça, bien sûr il faudra quelques ajustements, mais ça tombe sous le sens. Je me demande même pourquoi je n’y avais pas pensé avant.

 

La restructuration de l’histoire

Bon du coup, c’est reparti. Je vous jure que je vais y arriver. Je le sais ! J’irais au bout, je m’en crois capable maintenant, en fin de compte, c’est pas si compliqué 😉

Il faut essayer, recommencer, continuer, persévérer, s’ennuyer, se remettre en question sans cesse et avancer de nouveau.

Donc c’est un peu le méli-mélo en ce moment. Je fais des frises chronologiques, j’essaie de connecter tous les éléments entre eux. C’est un travail titanesque mais petit à petit j’avance. J’ai l’impression d’avoir effectué une réelle percée dans mon histoire, j’y crois.

 

Sur ces bonnes nouvelles,

Je te dis à plus pour te faire part de la suite : est-ce que je suis toujours sur cette bonne voie ou est-ce que je suis à nouveau perdue dans les lymbes ?

Ma foi, on verra !

A bientôt 😉

 

Lisa El Yacoubi

Lisa El Yacoubi

Auteure en devenir. J'espère évoluer comme un pokémon. L'objectif de ce site est de te parler des étapes par lesquelles je passe pour écrire mon roman.

Laisser un commentaire