JOUR 2

Je me suis posée la question des points de vue : à travers quel personnage raconter l’histoire pour le premier chapitre et comment le structurer ?

Du coup, j’ai d’abord commencé par faire une liste des différents lieux mentionnés dans le premier chapitre. Mais cela m’a fait réalisé qu’Ylis n’étant plus que le personnage principal mais l’un d’entre eux, je pourrais commencer le premier chapitre à travers les yeux de Rahyr et le commencer bien avant qu’il ne rencontre Vankir pour tout simplement parler de son arrivée dans le monde des Djinns.

C’est là que je me suis concentrée sur tout ce qu’on pourrait apprendre sur le monde des Djinns à travers lui.

JOUR 3

A ce moment-là, je laisse de côté la structure du premier chapitre et je prends la décision de me concentrer uniquement sur Rahyr. J’écris un peu sur l’environnement terrestre qui l’entourait avant de venir dans le monde des Djinns. C’est décidé, je vais construire en profondeur ce personnage avant d’avancer davantage.

 

JOUR 4

Une journée totalement improductive. Je n’ai rien écrit.

 

JOUR 5

Aujourd’hui, j’ai continué à écrire sur Rahyr : son histoire, ce qu’il veut vraiment, ce dont il a besoin. Je n’ai écrit qu’une page.

 

Pour faire le bilan de ces quelques jours, je dirais que je commence à comprendre l’importance de développer les personnages et comment raconter une histoire dépend tout simplement du point de vue utilisé.

Je sais et lu partout que c’était important mais les fiches personnages que je voyais sur le net me paraissait très très barbantes, impossible donc pour moi de m’y mettre.

J’ai donc décidé de ne pas utiliser de fiches et de construire les personnages en suivant mon instinct.