Brève anecdote sur cette vidéo. Lorsque je l’ai vu pour la première fois, il y a environ deux ans, il n’y avait pas encore de vidéos très populaires sur l’écriture dans le YouTube français. Puis les chaînes françaises ont commencé à beaucoup parler d’écriture. D’ailleurs la chaîne Lili bouquine a repris le schéma de Jenna dans l’une de ses vidéos.

Je peux donc te confirmer que Jenna Moreci a été une pionnière dans ce domaine. J’adore ses vidéos. Si l’écriture t’intéresse, je te conseille d’aller faire un tour sur sa chaîne. Elle a su se faire très vite remarquer et sort du lot grâce à son humour et sa légèreté.

 

 

Le brainstorming

L’idée est de regrouper toutes ses idées, d’avoir un maximum de contenus à organiser :

  • les scènes de dialogue,
  • les points d’intrigue,
  • les descriptions…etc.

 

Tu le sais quand on a l’idée d’un roman cela se manifeste ensuite différemment dans les jours qui suivent. On imagine une scène marquante entre deux personnages. Cela peut aussi être une ambiance, un univers. Tout ça, il va falloir le lister. Ecoute, Jenna, moi je fais pareil !

J’ai dit que je suivrais les conseils des écrivains qui ont réussi. Fais le toi aussi. Choisis un écrivain qui te ressemble avec qui tu te trouves des points communs et suis ses conseils si tu as des difficultés à structurer ton histoire et à la terminer.

 

Le plan de l’histoire

Jenna appelle cela la phase du puzzle ou encore la ”note card phase”

Les points-clés

Il faut chercher les événements clés, les points essentiels de l’intrigue (ex : le premier baiser, la première rencontre…etc.). Tout ce qui conduit les personnages vers leur destin final (la chute).

 

Décrire les points-clés

Il faut faire ensuite une description brève de ses points-clés sur des post-it ou feuilles de notes.

Jenna a même instauré un code de couleurs sur ses fiches résumées. Elle donne quelques exemples : rouge pour la violence, rose pour la romance et violet pour l’amitié.

 

S’organiser

Organiser les points-clés sur un tableau de bord

Il faut organiser tous les évènements clés de l’intrigue suivant leur ordre d’apparition dans l’histoire, d’où la phase du puzzle. Ton job : organiser tous les pièces utiles pour l’avancée de l’histoire des personnages.

« écrire un livre est difficile »

Oui, Jenna. Merci pour ta franchise 😊

 

Les « trous » de l’intrigue

Il y aura forcément des blancs dans ton histoire, un événement manquant pour relier une chose à une autre.

T’en fais pas, c’est normal. Jenna le dit elle-même. Tout ça, ce sont des choses à travailler, auquel il faudra réfléchir ensuite.

Jenna nous dit que c’est aussi pour cela qu’il est utile de structurer l’histoire pour voir là où il faut remplir les espaces narratifs de l’histoire.

Donc l’étape suivante, c’est combler les blancs de ton intrigue. Réfléchis et avance ! Il faut pouvoir les relier au reste de l’histoire.

 

La chronologie de l’histoire

L’organisation des points-clés dans l’ordre d’apparition au sein de l’intrigue doit te permettre d’aboutir à une chronologie de l’histoire. Une fois, cela fait, tu peux passer aux chapitres.

Il faut alors diviser les grands événements de l’histoire en chapitres avec les personnages impliqués, le temps, la durée (par exemple, un chapitre peut raconter trois mois d’histoire).

 

Retaper le plan sur un document texte

Une fois le plan tapé sur un document texte, il faut retourner voir les détails et les transférer au bon endroit dans l’histoire.

Pourquoi ?

Car le plan n’est qu’une trame de l’histoire. Il doit y avoir beaucoup plus de détails qui (peut-être) n’ont pas encore été considérés ou ajoutés.

Donc le plan qu’elle affiche n’est qu’une frise chronologique de l’histoire. Par la suite, il faut ajouter de la matière à ses idées.

En fait, elle utilise son tableau de bord pour se repérer ”visuellement” dans l’histoire en matérialisant en quelque sorte son plan.

C’est pourquoi, elle ajoute ensuite qu’après le brainstorming, il faut organiser par exemple les scènes de dialogue pour savoir où est leur place dans la chronologie qu’on a établi.

Le but, comme dit plus haut, est de trouver une place dans l’intrigue à chaque point clés de l’histoire des personnages. Par contre, il faut aussi enlever beaucoup.

 

Repérer les incohérences

Il faut supprimer les explications vagues, les problèmes de temps, les inconsistances. Il faut se demander comment ajouter de la profondeur aux zones d’ombre de son histoire.

 

Les personnages inutiles ou les moments de flottement

« Si un personnage n’apparaît qu’une fois dans une scène, supprimez-le »

En effet, autant utiliser un personnage déjà crée pour dire les phrases d’un autre qu’on ne reverra jamais.

Il faut aussi éliminer les moments de l’histoire qui n’apportent rien au récit.

Jenna conseille de le faire dès la construction du plan car cela évite d’enlever plus tard des passages entiers du roman qui ne servent à rien.

 

Voilà pour ce résumé de vidéo, cela pourrait t’aider si tu as du mal à comprendre l’anglais. Personnellement, j’ai décidé de reprendre aussi sa méthode dans la structure de mon plan. RDV sur le blog.

Je te laisse et je te dis à demain !