En ce début d’année, j’ai trouvé important d’écrire un petit article bilan et projet pour l’année à venir. Ce blog a commencé avec l’idée d’un défi, écrire mon premier roman en 3 mois, quelle bonne blague ! Bon ça partait quand même d’une bonne intention 😀

Ce que je retiens le plus dans ce défi, ce n’est pas mon échec, mais plutôt ce qu’il m’a permis de faire. Avant de me lancer aussi sérieusement dans l’écriture d’un roman, je n’écrivais que deux, trois chapitres d’une histoire maximum et puis je laissais tomber. C’était trop difficile.

Je ne savais pas structurer, je ne savais pas développer une histoire comme j’essaie de le faire maintenant. Pour tout dire, je n’avais même jamais essayé. A cette époque, je me disais que soit on savait écrire, soit on ne savait pas ; c’était innée en quelque sort et qu’est-ce que j’étais frustrée !! J’avais tellement d’imagination, mais c’était le fouillis dans ma tête, impossible pour moi d’aller plus loin que le chapitre 2. Je finissais même par m’ennuyer.

Puis, j’ai trouvé la bonne histoire. Cette fois, ce n’est plus du tout ce que je ressentais, même si je suis sur le roman d’Ylis, l’arracheur d’âmes depuis un bon moment, il ne m’ennuie pas ; au contraire, il ne fait que me surprendre. J’ai tant et si bien développé l’histoire d’Ylis que j’y pense chaque jour et même quand je n’écris pas, de nouvelles scènes me viennent.

D’ailleurs, je pense fermement que le travail de l’écrivain ne commence pas à l’écriture, il débute bien avant tout ça et continue dans l’imaginaire de l’écrivain, l’écriture, elle, sert à lui donner une forme stable et définitive. En ce moment, je travaille sur le roman toutes les semaines mais l’objectif de cette année, c’est d’avancer tous les jours.

Alors j’avais déjà essayé de mettre ça en place mais c’était une sorte d’idéal lointain, je n’avais pas vraiment de stratégie sur le long terme,  je fonctionnais un peu à la “advienne que pourra”. Maintenant c’est différent, je me sens capable de le faire. Je veux écrire une histoire spectaculaire alors je me forme dans le domaine de l’écriture, j’apprends comment raconter une histoire.

Ce qui m’a réellement frappé dans mon processus d’écriture passé, c’est qu’au départ, je me suis énormément concentré sur la structure d’une histoire et non sur mes personnages. Je leur imposais des évènements et j’étais en train de trahir complètement leur personnalité.

Pire encore, j’étais prête à complètement changer la personnalité de mon héro principal parce que je voulais être plus original, mais faire cela, c’est se détruire soi-même, après tout qu’importe ce que les gens pensent, il faut se rester fidèle.

J’ai quand même un peu honte de ce que j’ai écris jusque-là. Mais je vais le laisser sur wattpad, je pense que ça me fera bien marrer dans dix ans. C’est aussi intéressant de s’étudier soi-même et de voir tout ce qui cloche dans son écriture.

Cette année, mon objectif prioritaire, c’est ce roman, terminer le premier jet, et j’ai très très hâte de le voir enfin sous mes yeux. Les choses sont plus claires que jamais,  c’est ce projet là que je dois réaliser en premier.

Écrire un roman c’est une tâche titanesque mais croyez-moi c’est la persévérance qui change tout. N’abandonnez jamais, même si c’est difficile, à un moment donné les choses vont se débloquer, vous allez passer plusieurs étapes dans votre apprentissage et un jour vous arriverez assez haut pour ne jamais vous arrêter !

 

Bonne année !

et surtout n’oubliez pas, on ne naît pas écrivain, on le devient 😉

Des poutous !